Skip to main content

LES HÉMORROÏDES SONT UNE MALADIE

FAUX. Les hémorroïdes sont des structures anatomiques normalement présentes chez tous les individus et n’entraînent aucune manifestation.
C’est la dilatation anormale des veines au niveau de l’anus et du rectum qui provoque la maladie hémorroïdaire.

UNE PATHOLOGIE HÉMORROÏDAIRE CHRONIQUE PEUT CONDUIRE À UN CANCER

FAUX. La maladie hémorroïdaire est une maladie bénigne. Néanmoins, il est important de consulter votre médecin si les symptômes persistent ou réapparaissent souvent.

SEULES LES PERSONNES AGÉES SOUFFRENT DE CRISE HÉMORROÏDAIRE

FAUX. L’âge n’est que l’un des facteurs de risque des crises d’hémorroïdes. Les autres éléments déclencheurs peuvent être : le stress, le surpoids, la constipation ou encore la grossesse.
Diminuer les facteurs déclenchants permet de réduire les risques. Certaines règles hygiéno-diététiques s’avèrent profitables contre les crises hémorroïdaires, comme manger sainement et augmenter son apport en fibres.

LES HÉMORROÏDES TOUCHENT PLUS LES FEMMES QUE LES HOMMES

FAUX. Les hémorroïdes touchent autant les femmes que les hommes. Néanmoins, la grossesse peut être un facteur déclenchant. Quand vous êtes enceinte, votre utérus est plus gros et comprime les intestins. Cela a une conséquence directe sur le retour veineux et peut contribuer à provoquer une crise hémorroïdaire. L’effort dû à la poussée lors de l’accouchement peut également favoriser la crise.

QUAND ON SOUFFRE D’HÉMORROÏDES, IL FAUT EVITER D’ALLER À LA SELLE

FAUX. Il faut au contraire continuer d’aller à la selle de manière régulière. Retenir la défécation peut conduire à la constipation. La constipation est par ailleurs l’une des premières causes de la pathologie hémorroïdaire.