Skip to main content

SURVEILLER SA POSTURE

Comme pour toutes les maladies liées aux veines, il est préconisé d’éviter une position debout ou assise prolongée.
Il est conseillé de marcher ou de se coucher, d’éviter de rester debout sans bouger.

LUTTER CONTRE LA CONSTIPATION

Des fruits séchés

Veillez à aller à la selle régulièrement. Une nourriture riche en fibres alimentaires peut vous aider. Boire beaucoup d’eau contribue à lutter contre la constipation.
En cas de difficulté pour aller à la selle, il est possible de prendre occasionnellement un laxatif. Les laxatifs permettent de faciliter votre transit intestinal et la défécation.

ÉVITER CERTAINS ALIMENTS

Pour identifier ces aliments, vous pouvez dresser une liste de ceux que vous avez mangés avant que la crise hémorroïdaire ne survienne. Vous pourrez ainsi mieux cerner les aliments qui pourraient être à l’origine de vos douleurs.

NE PAS SE RETENIR D’ALLER AUX TOILETTES

Dès que l’envie se fait sentir, il ne faut pas attendre pour aller à la selle.
Aux toilettes, il est conseillé d’éviter de forcer et de rester assis trop longtemps. Cette position entraîne un relâchement des muscles rectaux. Ainsi, le sang stagne dans les veines situées dans la région anale.

ÉVITER DE SOULEVER DES OBJETS LOURDS

Ils entraînent une pression supplémentaire sur le canal anal et favorisent la crise hémorroïdaire.

ÉVITER UN MODE DE VIE TROP SÉDENTAIRE

La pratique d’une activité physique régulière permet de renforcer les muscles de la paroi abdominale.