Skip to main content

UNE MALADIE COURANTE ET BÉNIGNE

Si les hémorroïdes sont des structures anatomiques normales, il peut néanmoins arriver qu’elles deviennent douloureuses et gênantes.
Chaque personne peut avoir des symptômes liés aux hémorroïdes à un moment ou à un autre de sa vie.
Souffrir de ses hémorroïdes est un mal commun puisqu’il touche 1 personne sur 2. Plus précisément, il s’avère qu’environ 1 patient sur 2 de plus de 50 ans a déjà présenté une crise hémorroïdaire (1).

On appelle maladie hémorroïdaire les affections de l’anus qui résultent de complications liées à une dilatation progressive des veines.
Bien que cette maladie soit courante et bénigne, elle reste taboue. S’informer et en discuter avec son entourage très proche et avec son médecin contribuent à lever le tabou sur cette maladie.

Aussi, plus la prise en charge médicale est précoce, plus la maladie hémorroïdaire se soigne facilement.

LES SYMPTÔMES DE LA CRISE HÉMORROÏDAIRE

  • des douleurs ressenties dans la région anale,
  • des démangeaisons, des irritations, voire des brûlures, qui s’aggravent au moment du passage des selles,
  • des traces de salissure au niveau des sous-vêtements à cause de sécrétions,
  • des sensations inconfortables au niveau de l’anus,
  • de petits saignements, généralement visibles sur les sous-vêtements ou sur le papier toilette au moment de l’essuyage de l’anus,
  • impression de gonflement de la zone anale,
  • la sortie des hémorroïdes hors de l’anus.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, rassurez-vous : des solutions existent pour soulager la douleur et traiter la maladie hémorroïdaire. Parlez-en à votre médecin.

(1) Vidal, Hémorroïdes. La maladie.
https://www.vidal.fr/recommandations/2739/hemorroides/la_maladie/, consulté le 14 janvier 2018.