Skip to main content

LES TRAITEMENTS PAR CRÈMES, POMMADES OU SUPPOSITOIRES

Le traitement médicamenteux repose sur :

  • le traitement des dysfonctionnements du transit intestinal,
  • le traitement par voie orale des troubles veineux,
  • le traitement local par application d'une crème, pommade ou l’utilisation de suppositoires,
  • la prise d'antalgiques.

Un médicament anti-hémorroïdaire est principalement recommandé lors des crises hémorroïdaires plus ou moins inflammatoires.

LES MÉDICAMENTS CONTRE LA MALADIE HÉMORROÏDAIRE

Ils ont pour but :

  • de calmer localement l’inflammation due à la crise hémorroïdaire,
  • d’agir sur le volume des hémorroïdes,
  • de soulager la douleur.

Les crèmes ou pommades qui contiennent des anesthésiques locaux favorisent la diminution de la douleur.

LES TRAITEMENTS TOPIQUES

Disponibles sous forme de crème, de pommade et de suppositoires, ces traitements sont conseillés en cas de manifestations aiguës de la maladie hémorroïdaire (grade 2).

L’utilisation de ces topiques sur prescription ou en automédication est très fréquente.

Sous forme de crème, ces médicaments présentent l’avantage de ne pas salir les sous-vêtements.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

Comment appliquer la crème ou la pommade ?

Pour soulager les hémorroïdes externes, il s’agit d’appliquer la crème ou la pommade en pratiquant un léger massage au niveau de l’anus.
Pour soigner les hémorroïdes internes, appliquez la crème ou la pommade à l’aide de votre doigt ou d’une canule.
En lubrifiant le canal anal, vous facilitez le passage des excréments.

Quel est l’avantage des suppositoires ?

Comme les crèmes ou les pommades, ils ont un effet local. Ils permettent de protéger la muqueuse anale au moment du passage des selles. Cet effet protecteur permet aussi d’éviter que la muqueuse soit trop irritée.  
Les suppositoires contiennent des principes actifs qui se diffusent directement dans l’ampoule anale. L’ampoule anale est située en bas du rectum et en avant du canal anal.

LES TRAITEMENTS ORAUX CONTRE LES TROUBLES VEINEUX

Ils sont recommandés en cas de manifestations aiguës de la maladie hémorroïdaire (grade 1). Leur utilisation ne doit pas être prolongée.

La Société Nationale Française de Gastroentérologie leur accorde une action favorable sur le saignement et la douleur. Ces traitements permettent de réduire les écoulements et de diminuer les saignements.

Les veinotoniques oraux sont recommandés pour soigner les crises hémorroïdaires.

Ces médicaments veinotoniques contiennent de nombreuses substances et des  extraits de plantes : diosmine, troxérutine, ginkgo, petit houx, hamamélis, marron d’Inde, mélilot, vigne rouge.

Ils permettent d’agir sur :

  • les douleurs,
  • les saignements.

Les traitements oraux contre la maladie hémorroïdaire ne peuvent pas être utilisés en prévention.

Les antalgiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les antalgiques et les anti-inflammatoires peuvent vous aider à soulager vos douleurs. 
Consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

Un homme se repose appuyé contre un arbre

LA CRISE HÉMORROÏDAIRE

Découvrez ce qu’est la crise hémorroïdaire et qui est concerné.

NOS MÉDICAMENTS

Titanoréïne® vous propose une gamme de trois médicaments pour soulager la crise hémorroïdaire.